E-réputation : 5 astuces pour maitriser son image en ligne

E-réputation : 5 astuces pour maitriser son image en ligne

D’après le Global Digital Report de 2021, le monde compte plus de 4,5 billions d’internautes, soit près de 60% de la population mondiale active en ligne. En Belgique, plus de 90% de la population est connectée. Et chaque utilisateur laisse derrière lui des traces sur le Net. Ces éléments, privés ou professionnels, sont les principaux composants de votre identité numérique, de votre image digitale ou de votre e-réputation.

La e-réputation, de quoi s’agit-il ?

Vous avez certainement déjà tapé votre nom ou le nom de votre entreprise dans un moteur de recherche (Google est votre ami !). Les résultats (des articles, des liens vers différents réseaux sociaux, des photos, etc.) forment ensemble votre réputation en ligne. Générées par différentes sources, ces traces indiquent aux autres internautes qui vous êtes, ce que vous aimez et ce que vous faites dans la vie.

Les éléments constitutifs de votre image en ligne (ou celle de votre entreprise) émanent de plusieurs canaux :

  • Des publications volontaires, diffusées par l’internaute lui-même : le site web d’une entreprise, un profil sur LinkedIn, etc.
  • Des publications involontaires collectées par d’autres personnes ou résultant d’algorithmes (articles de presse, avis Internet…)

Réussir à maitriser sa e-réputation représente un véritable enjeu dans une société où les communications, les échanges et les transactions sont tracés et trackés sur le web.

Comment maitriser sa réputation en ligne ?

Appelée aussi e-notoriété, l’image virtuelle et publique d’une personne ou d’une entreprise se diffuse rapidement et de manière souvent incontrôlable sur Internet, via de multiples canaux : blogs, réseaux sociaux, forums, sites web… La e-réputation joue un rôle important lors de diverses occasions :

  • Avant de réaliser un achat en ligne, les clients consultent les avis des internautes en matière de qualité, de rapidité et de fiabilité
  • Lors du recrutement d’un nouveau talent, le candidat et l’entreprise se renseignent l’un sur l’autre via le web (avis des salariés de l’entreprise, années d’ancienneté de l’équipe en place, parcours du CEO/Manager, etc.).

Découvrez nos meilleures astuces pour maitriser votre e-réputation, professionnelle ou personnelle :

Assurez une veille numérique de qualité

En vérifiant régulièrement les informations visibles à votre sujet (ou au sujet de votre entreprise) sur le web, vous avez la possibilité d’être réactif·ve rapidement en cas de publication nuisible, erronée ou simplement non souhaitable. Certains outils (HootsuiteTalkwalkerFeedly…) de veille peuvent vous aider dans cette démarche et vous permettent d’être tenu au courant lorsque votre nom (ou celui de votre business) est mentionné sur le net.

Soignez votre marque-employeur, vos compétences

Maitriser sa réputation en ligne peut impliquer l’élaboration d’une stratégie marketing efficace et ambitieuse. Les candidats en recherche d’emploi seront attentifs à supprimer les photos de leurs dernières escapades (alcoolisées) entre amis pour privilégier la publication de leurs dernières réalisations professionnelles. La “snack vidéo”, plébiscitée par les influenceurs, est un format particulièrement performant pour valoriser ses compétences et sublimer son image virtuelle.

Diffuser une marque-employeur représentative de l’esprit et de la culture de votre entreprise favorise aussi une e-réputation sincère et transparente. Notre conseil ? Pour booster votre e-notoriété, misez sur la diffusion de vidéos, de podcasts, de témoignages de vos collaborateurs actuels décrivant leur quotidien, leur environnement de travail, leur évolution au sein de la structure, leurs avantages extra-légaux, l’ambiance au bureau…

Faites respecter vos droits numériques

Grâce à la publication par la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) du 13 mai 2014 d’un article de loi sur le droit au déréférencement, il existe deux solutions pour se protéger en cas de diffusion d’informations pouvant nuire à la e-réputation d’une personne ou d’une entreprise. Ce droit au déréférencement permet d’agir auprès du site à l’origine de la publication, en demandant la suppression de ces informations. Il est aussi possible de demander que les contenus néfastes à votre e-réputation ne soient plus référencés par les moteurs de recherche.

Réagissez vite et bien

Même la plus extrême vigilance n’empêche pas la diffusion d’informations pouvant attenter à la réputation en ligne d’une personne ou d’une entreprise. Si tel est le cas, nous vous conseillons d’être réactif·ve et de (re)prendre le dessus rapidement. Par exemple, face à un avis négatif posté sur Google Business, un restaurant ou un institut doit assumer et répondre de manière polie, argumentée et constructive (s’excuser, apprendre de ses erreurs, proposer des pistes d’amélioration – toujours dans le sens du client). Mais il peut également en profiter pour valoriser ses produits et services, rappeler ses valeurs ou partager le témoignage d’une autre client satisfait.

Prenez les devants

En tant qu’entreprise, prendre les devants passe par la création de sa page Google My Business, de son profil sur TripAdvisor, mais aussi par une présence active et maitrisée sur les réseaux sociaux, modération de communauté y compris.

Pour les individus “lambdas”, faire le tri sur son profil Facebook, passer ses comptes et profils en mode “privé” et éviter les esclandres restent nos principaux conseils. Sur le web, la discrétion est reine !